Comme je t’aime: une exposition sur l’amour dans la communauté noire

L'exposition Comme je t'aime, a bénéficié du soutien et du partenariat de l’Ottawa Black Art Kollective (OBAK). Photo: Yasmina Dagry L’exposition Comme je t’aime, a bénéficié du soutien et du partenariat de l’Ottawa Black Art Kollective (OBAK). Photo: Yasmina Dagry

YASMINA DAGRY– OTTAWA • ON | 31-8-2022

Culture,Communaté

Une nouvelle exposition a vu le jour à la galerie d’Art d’Ottawa. il s’agit de comme je t’aime, une exhibition qui se penche sur comment nous exprimons notre amour au sein de la communauté noire. 

L’exposition comme je t’aime, composée de photographie, de peinture, d’illustration, de dessin numérique et techniques mixtes couvre trois axes majeurs: Tout d’abord, L’amour de soi ou individuel. Les  œuvres dans cette partie mettent l’emphase sur l’acceptation de soi-même, de son corps et/ou de sa sexualité, ce qui constitue souvent un sujet tabou dans la communauté.

L’axe deuxième aborde l’amour et les soins communautaires. Cela touche plus les relations avec les autres, notre famille ou l’amour romantique, enfin la dernière partie de l’exposition pointe sur les enseignements intergénérationnels de l’amour c’est-à- dire comment nous la transmettons de génération en génération.

Comme je t’aime réunit les œuvres de 24 artistes locaux, sélectionnés par la commissaire Delilah Edouard Williams.

« Lorsqu’on a fait l’appel à soumission, je voulais inclure tout le monde. Je ne voulais pas de barrière quant aux artistes. Souvent c’est un peu difficile d’exposer lorsque tu n’est pas établie et que tu n’as pas d’antécédent[… ] Alors j’étais très contente quant à la grande réponse. Nous avons reçu 30 artistes et sélectionné 24 pour l’exposition  » Delilah Edouard williams, commissaire-hôte communautaire de la Galerie d’Art d’ Ottawa (GAO)

Ecoutez le reportage de Yasmina Dagry avec Delilah Edouard williams

classés dans: