Ottawa: Des héros méconnus de la société reçoivent le prix bâtisseur

Les citoyens ont recus le prix batisseur a l'hotel de ville d'Ottawa des mains du maire Jim Watson. Photo: Yasmina Dagry

Les citoyens ont recus le prix batisseur a l’hotel de ville d’Ottawa des mains du maire Jim Watson. Photo: Yasmina Dagry


YASMINA DAGRY– OTTAWA • ON | 21-6-2022

Communauté,Faits divers

Mercredi dernier, lors de la réunion du Conseil municipal d’Ottawa, le maire Jim Watson et les conseillers Riley Brockington et Jeff Leiper ont remis le prix de Bâtisseur de la ville à deux citoyens en juin. Ward Treshman et Susan Cameron ont été décorés en reconnaissance à leur dévouement envers la communauté. 

Cette distinction civile vise à reconnaître un particulier, un groupe ou un organisme qui, par ses services bénévoles exceptionnels ou ses initiatives exemplaires, a fait preuve d’un engagement profond envers la municipalité afin d’en faire un meilleur endroit aujourd’hui et pour l’avenir. Ward Treshman et Susan Cameron partagent les mêmes valeurs. Selon le conseiller municipal du Quartier Riviere, Riley Brockington, Ward Treshman est décrit comme un homme a multi-talent. En effet, il est un bénévole a de nombreux titres depuis 50 ans. Son engagement communautaire comprend des années au Metropolitan bible church où il s’est occupé du mentorat des jeunes. Dans son rapport communautaire, M. Treshman a également fait du bénévolat au soins palliatifs d’Ottawa au May Court Hospice et Ruddy-Shenkman Hospice / Hein House. 

« Ne jamais faire de grande de grandes actions, mais toujours de petites actions, je pensais que cela passera inaperçu, mais mon voisin a décidé de me présenter en tant que récipiendaire potentiel du prix Bâtisseur de la ville d’Ottawa, donc j’accepte le prix. Je n’ai qu’un seul regret, que ma chère conjointe ne soit pas avec moi pour partager ce prix; elle était mon modèle de rôle, mon mentor. Je suis la personne que je suis aujourd’hui grâce à son influence au cours des 55 ans que nous avons passés ensemble donc je suis devant vous très humble, très honoré, merci a vous tous » Ward Treshman 

Susan Cameron de son coté a mis à profit son talent d’organisatrice dirigeante pour offrir à la communauté des masques, qui se faisaient rares durant la pandémie. Elle a trouvé un site sur les réseaux sociaux qui offrait des masques en tissus gratuit à tous les habitants. Le groupe est connu sous le nom de Maskateers. Par aileurs, divers organismes ont reçu des masques entre juin 2020 et septembre 2021, notamment des banques alimentaires, des organismes communautaires, des réfugiés, des logements avec services de soutien et des centres de répit. En septembre 2021, sous l’égide de Mme Cameron, 50 000 masques avaient été confectionnés par les Maskateers, ce qui représente des centaines de milliers de dollars de dons. 

Écoutez l’interview réalisée avec Dave Kalil, récipiendaire en mai de cette année du prix Bâtisseur de la ville.

Français:


English:

filed under: