CHUO NEWS

 

We believe locally generated, civic media from diverse perspectives makes our city stronger. Join the NEWS team and be part of strengthening our local democracy. Send us your story ideas, questions or concerns by email [email protected]

As a contributor to the NEWS team you will have access to training in all aspects of NEWS gathering and audio production. We are looking for individuals to contribute:

1) daily headline NEWS reports. These are max 3 minute NEWS updates that typically include 3 headlines and air in English and in French. You can choose to contribute daily, weekly or occasionally in either French or English. Here is a sample.

2) NEWS stories. These are 5-7 minute stories that report on a specific issue or event. These NEWS stories generally include research, interviews and a brief written summary. Here is a sample.

Stories

CATEGORY

LANGUAGE

 

Picture of Supporters. Picture by Mary Sabourin. Picture of Supporters. Picture by Mary Sabourin.


Declan Kenny– OTTAWA • ON | 23-11-2022

Community,Environment

Saturday, November 19th 2022 a vigil was held at Ottawa City Hall for Hodan Hashi, a 23 year old Ottawa woman who died at a Saskatoon nightclub after being attacked by Paige Theriault-Fisher. The vigil provided a space for members of the Ottawa-Gatineau community to voice their outrage about what many believe to be lenient charges on Theriault-Fischer which were manslaughter and release on $5,000 bail.

As vigil organizer Khadija El Hilali put it, “Theriault-Fisher got home before Hodan did.”

The vigil featured many empowering speeches, especially from organizer El Hilali and Robin Browne, co-lead and founder of 613-819 Black Hub, an organization devoted to fighting systematic anti-Black racism.

As people started to gather in front of City Hall, many began to organize themselves and chants of “no justice no peace” and “we want justice, when do we want it, now!” were setting off. Numerous mourners held up signs reading “Justice for Hodan.”
Hodan Hashi

Hodan Hashi.
The vigil began with an Islamic congregational prayer along with a rallying from a member of the gathering.

Immediately after El Hilali began her speech, Browne addressed the crowd and had a powerful closing statement, “it’s clear the current systems aren’t designed to keep our youth safe, so let’s continue working together to create systems that do,” Browne said, reinforcing many similar messages regarding systematic racism that have been heard, not only in Ottawa but across Canada and around the world. While the vigil was certainly an event to help remember Hodan Hashi it was just as much of a gathering to demand justice.

In an interview conducted by CHUO’s Mary Sabourin, El Hilali emphasized that, as a society unjust things should not be forgotten, “when tragic things happen people move and do something but then as soon as people get back to their lives and jobs, it dwindles down,” she says “we need to figure out how to keep that conversation going continuously and stay consistent.”

It reminded attendees that to this day we still live in an unjust society and to remind members of the community to remain vigilant every single day.

You can support the Hashi family by donating to their GoFundMe Page and by signing the petition to get the LIT nightclub shutdown.

FUNERAL FUND AND LEGAL FEES FOR HODAN HASHI

Close down The Lit/ Crazy Cactus Club in honour of Hodan Hashi death

Hodan Hashi Vigil

Declan Kenny

Continue Reading

Karen Bailey est peintre a Ottawa. Photo: Yasmina Dagry Karen Bailey est peintre a Ottawa. Photo: Yasmina Dagry


YASMINA DAGRY– OTTAWA • ON | 18-11-2022

Communauté,Faits divers

En collaboration avec l’artiste Karen Bailey, et la Mission d’Ottawa, la Galerie d’art d’Ottawa (GAO) accueille l’exposition Portrait de la Mission d’Ottawa, un regard sur les gens méconnus et qui font un travail important dans notre société. à voir au Salon Azur de la Galerie.

31 portraits y sont exposés, il s’agit du personnel, de la clientèle, des bénévoles, des partenaires de service et des gens qui appuient La Mission d’Ottawa. Karen Bailey, l’artiste, peint des personnes méconnues au Canada et partout dans le monde depuis 20 ans. Avec son œuvre, elle aimerait faire honneur à ces personnes qui travaillent sans relâche afin de fournir un refuge émotif et physique aux sans-abris à Ottawa.

Cette collection de portraits en appui à La Mission s’inscrit dans la pratique de Karen, où la peinture cherche à raconter des histoires, et dans laquelle elle partage son approche distinctive du portrait en tant que travail de soin et soigné.

Andrew et Jesse des employés à la mission d'Ottawa dans la buanderie. Photo: Yasmina DagryAndrew et Jesse des employés à la mission d’Ottawa dans la buanderie. Photo: Yasmina Dagry

La Mission d’Ottawa a été fondée en 1906 afin de fournir de l’appui d’urgence – nourriture, vêtements, logis ainsi que soins spirituels – aux gens dans le besoin. Au fil du temps, elle est devenue un centre de services moderne qui permet aux gens vulnérables de reprendre le contrôle de leur vie. Elle fournit des soins primaires, dentaires et palliatifs ; de l’appui pour l’emploi, l’éducation et le logement ; de la formation pour l’emploi ; et des traitements pour la santé mentale, la dépendance et le traumatisme. Aujourd’hui, la Mission est reconnue pour sa prestation d’appuis transformateurs aux gens qui en ont besoin, tous donnés avec compassion, dignité et acceptation inconditionnelle. Le reportage de Yasmina Dagry:

Karen Bailey fait honneur aux travailleurs de l’Ottawa Mission

YASMINA DAGRY

Continue Reading


YASMINA DAGRY– OTTAWA • ON | 18-11-2022

Communaté,Culture,Éducation

La 53e présentation du match annuel de football canadien entre les équipes sportifs de l’université d’Ottawa et de Carleton est de retour ce samedi à la Capitale. L’événement clôture la semaine des retrouvailles pour les étudiants de l’université d’Ottawa et est la célébration la plus importante de l’année.

Le match panda est une longue tradition à Ottawa. Opposant deux équipes majeures de football américain, les Gees-gees de l’uOttawa et les Ravens de l’uCarleton rivalisent depuis 1955 pour ramener la coupe dans leurs différents établissements.

«Le Match Panda tire son nom d’un panda en peluche mythique, mais bien réel, nommé Pedro. Ce dernier a été remis à l’équipe gagnante du match qui opposait les rivaux jurés d’Ottawa en 1955. » Équipe des Gees-Gees, université d’Ottawa

Le trophée remis aujourd’hui à l’équipe gagnante a été créé en 2013 par un artiste de la région, Dale Dunning. Fait d’aluminium brossé, il remplace l’ours de bronze utilisé de 1979 à 1988. L’ours en peluche original existe toujours, mais on le conserve précieusement puisqu’il a eu la vie dure. Il se présente, à l’occasion, aux événements des anciens des Gee-Gees.


Pour certains athlètes des Gees-gees, le match pourrait s’avérer difficile car il marque la triste perte de leurs coéquipiers Francis Perron, décédé soudainement en 2021 à Toronto, peu après un match, et Loïc Kayembe, décédé dans son sommeil en 2017.

Rappelons que l’an dernier des débordements et l’euphorie de certains étudiants avaient causé de nombreux blessés après la victoire de l’université d’Ottawa. Leur comportement a failli entraîner l’annulation du match cette année. Pour éviter le même scénario, l’université d’Ottawa et le syndicat étudiant l’un des partenaires de l’événement,comptent sur une forte présence policière et une sensibilisation des étudiants à travers les réseaux sociaux.

« Nous espérons que nos publications pourront sensibiliser les étudiants et les encourager à célébrer de manière responsable et à demeurer en sécurité » – Erin Atkinson, commissaire à la vie étudiante, Syndicat étudiant de l’Université d’Ottawa

Le reportage de Yasmina Dagry


Le match panda de retour à Ottawa

YASMINA DAGRY

Continue Reading

Radio Hull, bénéficie du soutien de la Ville de Gatineau et du Conseil des art et lettres du Québec. Credit Photo: Radio-Hull Radio Hull, bénéficie du soutien de la Ville de Gatineau et du Conseil des art et lettres du Québec. Credit Photo: Radio-Hull


YASMINA DAGRY– OTTAWA • ON | 18-11-2022

Communauté,Culture,Éducation

Le centre de production DAÏMÔN présente la troisième édition de Radio-Hull, un événement qui bercera les oreilles des citoyens du 8 septembre au 5 octobre 2022.

Le coup d’envoi est lancé pour Radio-Hull, l’événement radiophonique interdisciplinaire de l’Outaouais. Aujourd’hui, la production débute avec l’émission spéciale de retour à la maison (15h-18h) mais c’est demain 10 septembre que l’artiste hip-hop D-Track donnera le véritable coup d’envoi avec une série de rendez-vous en plein air.

L’idée est de réunir la communauté artistique de l’Outaouais, en offrant aux habitants une autre dimension de divertissement, en mettant en valeur des pratiques artistiques locales et exploratoires (arts de la scène, arts visuels, histoire, patrimoine, poésie).

Comme aperçu: Transistor Média vous invite à découvrir des phénomènes paranormaux locaux via la série Hantées. Ensuite, l’artiste Sarah Seené propose une série de portraits photographiques et sonores des résidents du Vieux-Hull et Projet Eva présente Nous sommes les fils et les filles de l’électricité (NSFFDE), une création alliant la performance, le spectacle participatif et les arts numériques et plus encore.

Le reportage de Yasmina Dagry:

Radio hull: 28 jours pour explorer l’art et la ville

YASMINA DAGRY

Continue Reading